Nasik

Publié le par lYON

I/ SULA Wines

 

On ne peut pas parler de Nasik sans évoquer la production de vin. En effet, grâce à son climat et sa situation géographique, Nasik est devenue l'une des capitales indiennes du vin.

La culture du vin est relativement récente en Inde et n'est pas encore ancrée dans ses traditions. Alors que les français consomment en moyenne 53 litres de vins par habitant et par an, les indiens en consomment moins de 10 cl par habitant et par an. Cependant la consommation est en nette progression.

Signe de l'émergence du marché du vin en Inde, de nombreuses entreprises productrices de vin ont été créées ces 10 dernières années en Inde. Parmi elles, Sula, dont la première production de vin date de 2000, est aujourd'hui numéro 2 en Inde avec une croissance annuelle avoisinant les 100%. Ces vignes sont situées à 10 km de Nasik et s'étalent sur plus de 800 hectares.

Il faut savoir qu'aujourd'hui, à cause des mesures douanières, près de 85% du vin consommé en Inde est indien, le vin français étant encore bien trop cher.

 

Histoire du vignoble Sula:

sula-ou-la-success-story-du-champion-du-vin-indien

 

 

 

33995_1468278117180_1540392545_31161817_2322438_n.jpg

 

33995_1468278597192_1540392545_31161828_467110_n.jpg

 

                                                                               La production SULA

 

33995_1468278477189_1540392545_31161825_6946495_n.jpg

 

33995_1468278197182_1540392545_31161818_3808276_n.jpg

 

                                                                            La gamme SULA

 

33995_1468278277184_1540392545_31161820_5519265_n.jpg

 

                                                                                   Les vignobles SULA


II/ Temples et rituelles Hindous.

 

Nasik est aussi connu pour son culte religieux. C'est un des principaux sites de pélerinage des croyants Hindous. La ville borde la Godaravi, l'un des fleuves les plus sacrés d'Inde. Selon la légende, c'est en ce lieu que furent exilés le dieu Rama et son épouse Sita. Le nom Nasik proviendrait de Nasika ( le nez ,en Hindi, que se serait fait coupé la soeur du démon Ravana  par Lakshamana).

La ville est aussi le siège du plus grand rassemblement religieux du monde: Le Kumbh Mela. Ce pélerinage a lieu tous les 12 ans et rassemble des millions d'Hindous autour du Godaravi.

 

 

A 30 km de Dharavi se trouve Trimbakeshar, où a été bati l'un des douze temples de Shiva, lieu de visite de milliers d'indiens chaque jour.

 

 

33995_1468279197207_1540392545_31161841_7000539_n.jpg


Les ablutions dans le bassin de Ramkund, alimenté par la rivière sacrée de Godaravi.

 

Nasik-Ramacandra2-v.jpg

 

                                                                   Le quartier religieux de Ramkund.

 

 

33995_1468279437213_1540392545_31161847_1632040_n.jpg

 

33995_1468279517215_1540392545_31161849_4971447_n.jpg

 

33995_1468279317210_1540392545_31161844_3634893_n.jpg


III/ Pandavleni Caves

 

Une autre merveille de Nasik et sa région: les grottes de Pandavleni. Il s'agit de grottes bouddhiques datant du Ier siècle avant J.C. Elle se compose de 24 grottes surplombant la plaine de Nasik et ornée de dizaines de sculptures bouddhistes encore en parfait état.

33995_1468279717220_1540392545_31161853_1804496_n.jpg

 

33995_1468279877224_1540392545_31161856_4131629_n.jpg

 

                                                                 Les grottes de Pandavleni

 

33995_1468278757196_1540392545_31161832_4473806_n.jpg

 

                                        Les chutes de Someshwar.

Publié dans Villes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article